Vous êtes ici

-A +A

Eco-jeans en marche, regard croisé Belgique-Tunisie (1)

Eco-jeans en marche, regard croisé Belgique-Tunisie

Durant la semaine du 3 février 2020, le département Arts appliqués a accueilli le premier workshop du projet « Eco-jeans en marche, regard croisé Belgique-Tunisie ». Organisé en partenariat avec l’Institut Supérieur de Mode de Monastir, il est né dans le cadre d’un appel à projet visant à cofinancer des partenariats entre universités, hautes écoles, entreprises et acteurs du monde culturel et éducatif pour le développement et l’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire.

Ce projet de deux ans consiste en l’organisation de quatre workshops d'une semaine réunissant les deux institutions. L'objectif est de faire travailler des étudiants d’horizons différents autour d’une thématique basée sur des connexions et des collaborations interdisciplinaires en vue de faire avancer la recherche dans le domaine du textile et de l’habillement.

Étudiants en workshop

Lors de ces workshops, les étudiants sont invités à porter leur réflexion et leurs recherches sur les processus d’écoconception en prenant comme support le textile denim. Durant ces activités axées sur une thématique écologique, la réflexion se focalise sur la question de “la gestion et de la protection de l’environnement” en général et dans les pratiques engagées de la mode et du textile en particulier.


Étudiants en workshop

Les Workshops réunissent une quinzaine de jeunes issus des différentes sections des deux établissements supérieurs ainsi que des enseignants assurant leur encadrement. Au sein de la HEFF, les étudiants sont issus des sections Arts du tissu et Publicité - Agencement de l’espace. Au sein de l’université de Monastir, les étudiants sont issus des sections Design Textile et Mode.



Les étudiants, après une courte présentation, ont été divisés en 5 groupes mixtes pour développer un projet de création textile. Ces workshops sont aussi l’occasion pour les enseignants de développer de nouveaux projets tout en échangeant leurs bonnes pratiques et leurs réflexions. En parallèle, un contact direct avec des industriels du secteur textile déjà engagés dans un processus écoresponsable est programmé.


Étudiants en workshop

Pour le premier workshop qui s’est déroulé du 1 au 8 février à Bruxelles, les étudiants de la HEFF ont eu l’occasion de découvrir le travail des étudiants de l’ISMM sur le jeans, de participer à un débat suite à la diffusion d’un reportage sur les textiles toxiques et de visiter une exposition sur l’écriture Nord/Sud à la villa Empain.



À la fin de la semaine, ils ont présenté leur projet aux enseignants et préparé le prochain workshop qui aura lieu en mars à Monastir.


Étudiants en workshop

Les étudiants ressortent grandis de cette expérience en découvrant d'autres réalités et en étant en contact direct avec leur futur domaine professionnel, prenant ainsi conscience de l’importance de connaître les rouages de l’industrie textile.


Étudiants en workshop

« Cette semaine m’a apporté une ouverture extérieure sur une autre culture et sur un partage technique sachant que les étudiantes tunisiennes ont plus d’expérience et un autre vécu » Roxane (étudiante de la HEFF)


« Ce projet m’a permis d’échanger des savoirs avec des étudiants et de découvrir la réalité européenne » Imen (étudiante de ISMM)

Les différents partenaires défendent une vision forte du multiculturalisme, le rôle de la culture dans l’émancipation des jeunes et comme vecteur de démocratie. En conséquence, les objectifs majeurs sont de permettre la rencontre entre différents acteurs européens, tunisiens et bruxellois, de dresser des ponts entre le Nord et le Sud, d’enrichir les visions pédagogiques tout en promouvant celles qui sont innovantes et porteuses de valeurs, de mettre en lumière l’importance de l’apprentissage par le biais de projets et, bien sûr, de cultiver l’envie d’aller vers l’autre et le vivre ensemble.

Le département Instruction publique se réjouit de ce partenariat avec des étudiants et des acteurs engagés dans un même mouvement : celui d’un enseignement aux multiples apprentissages, ouvert sur le monde, collaboratif, participatif et en phase avec la société et les valeurs démocratiques qu’elle défend.

Ce projet est cofinancé par le programme de cofinancement de projets d’éducation et de partenariat pour la citoyenneté mondiale et solidaire et la promotion des valeurs universelles de Wallonie-Bruxelles International.

Banner des partenaires

Merci également aux entreprises engagées dans ce projet : DEMCO - SARTEX - CHIMITEX - ITS (Impression et Teinture du Sahel)