Vous êtes ici

-A +A

L’ARES et les établissements d’enseignement supérieur proposent la création de 13 programmes d’études inédits

L’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait élargir son offre d’études dès septembre 2017. Vingt-six habilitations à organiser un programme d’études diplômantes viennent d’être proposées par l’ARES au Gouvernement de la Fédération. La
plupart devraient s’ouvrir dès la rentrée 2017-2018, une fois acceptés par le Gouvernement et par le Parlement. Treize des formations proposées sont aujourd’hui inédites en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les 26 programmes sont proposés au Gouvernement au terme d’une concertation entre l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles réunis au sein de l’ARES. Ils comptent 9 bacheliers professionnalisants (dont 1 de spécialisation) et 17 masters (dont 6 de spécialisation).

Si pour certains, il s’agit d’adaptations, de remplacement d’une formation par une autre, ou d’organiser une formation existante sur une nouvelle implantation, 13 formations sont inédites en Fédération Wallonie Bruxelles. C’est le cas, par exemple, du bachelier en animation 3D et effets spéciaux, du master en management d’évènements, ou encore des masters en Data Science et en Smart Rurality.

Également inédit, le master de spécialisation en études du genre est proposé conjointement par les 6 universités francophones de Belgique, qui délivreront un diplôme conjoint. La création de cette formation spécialisée rencontre un enjeu sociétal d’importance. En permettant de développer et de transférer une expertise académique reconnue, il devra contribuer à la lutte contre les discriminations, les assignations genrées et les stéréotypes.

Sur les 26 programmes d’études, 19 sont proposés en codiplômation entre différents établissements, dont 3 associent universités et hautes écoles. À côté de ces 26 programmes, 4 des propositions que fait l’ARES au Gouvernement concernent des formations existantes pour lesquelles un élargissement du partenariat à d’autres établissements est demandé.

Si les propositions sont acceptées par le Gouvernement et par le Parlement de la Fédération Wallonie- Bruxelles, les établissements pourront ouvrir les formations dès la rentrée de septembre 2017.

Pour mémoire, la possibilité pour un établissement d’organiser un cursus d’études supérieures est encadrée par le décret « Paysage ». Le texte prescrit qu’une des missions de l’ARES est de proposer au Gouvernement ces « habilitations » en veillant à limiter les concurrences, et en assurant la cohérence de l’offre d’études notamment en évitant toute redondance, option ou spécialisation injustifiées. La procédure d’introduction et d’analyse participative des demandes d’habilitation a été mise en place par l’ARES dès 2014. Outre une régulation harmonisée de l’offre de formation, elle garantit la transparence et l’équité de traitement des demandes et favorise la qualité des dossiers.<

Nouvelles habilitations à organiser un programme d’études proposées à partir de l’année académique 2017-2018 (fichier)

dont : Bachelier en coaching sportif - Domaine 10. Sciences psychologiques et de l'éducation – Catégorie pédagogique - Codiplômation – Haute École Léonard de Vinci (HE Vinci), Haute École Francisco Ferrer (HEFF), Haute École Galilée (HEG) et Haute École Bruxelles Brabant (HE2B) – Arrondissements de Bruxelles-Capitale et de Nivelles (21 et 25).

Informations complémentaires: http://bit.ly/2gJ4Y0D

Partagez !

 Coordonnées

Siège social
rue de la Fontaine 4
1000 BRUXELLES

Tél : +32 2 279 58 10
Fax : +32 2 279 58 29

Nos implantations

          Créé et hébergé
          par GIAL  GIAL