Vous êtes ici

-A +A

La Valorisation des Acquis de l’Expérience

La Valorisation des Acquis de l’Expérience, c’est quoi ?

La valorisation des acquis de l’expérience permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès en second cycle, sans en remplir les conditions académiques, mais en disposant d’une expérience professionnelle et personnelle valorisable. 


Qui peut être intéressé ?

Tous les travailleurs, techniciens, employés, cadres qui souhaitent se reconvertir, par choix ou par obligation et sont désireux de valoriser par un diplôme de l’enseignement supérieur l’expérience qu’ils ont accumulée. Toutes les personnes qui souhaitent disposer d’un atout supplémentaire pour leur recherche d’emploi.


Comment se passe une VAE ?

Après avoir choisi une formation et une Haute Ecole, le candidat détermine avec le ou la conseiller(e) le niveau d’études auquel il peut prétendre, en fonction de l’expérience qu’il peut valoriser.

Il doit ensuite rédiger un dossier VAE dans lequel il présente son expérience, en rassemblant les éléments de preuves. Reste alors à déposer son dossier en tenant compte des dates limites de la Haute Ecole qu’il a choisie.

Une commission VAE est constituée. Elle va remettre un avis sur base du dossier et éventuellement d’épreuves spécifiques ou d’une interview. La décision est prise par les autorités de la Haute Ecole.


Quelles sont les conditions à satisfaire pour pouvoir prétendre à la VAE ?

Cela dépendra du type de valorisation postulée.

Pour être admis dans un cursu sans en avoir les titres requis, il faut 5 années d’expérience professionnelle et/ou personnelle attestée par des documents probants.


Peut-on obtenir un diplôme uniquement sur base de VAE ?

Non, il faut suivre au moins 60 crédits, soit l’équivalent d’une année d’études.

En Communauté française, cette reconnaissance des acquis de l’expérience ne va pas, comme en France, jusqu’à la délivrance d’un diplôme sur la seule base de l’expérience. La valorisation des acquis de l’expérience ne peut pas dispenser de l’entièreté du programme de cours.


Peut-on reprendre des études lorsqu’on bénéficie d’allocations de chômage ?

En principe, non. Néanmoins, pour certains métiers en pénurie par exemple (infirmier(e), électromécanique, informatique…), les demandeurs d’emploi peuvent s’inscrire dans l’enseignement de plein exercice tout en continuant à percevoir leurs allocations de chômage. Il convient de se renseigner auprès du Bureau Régional de l’ONEM dont on dépend.


Les candidats ne sont pas seuls.

Chaque Haute Ecole fournit un soutien pédagogique au (à la) candidat(e) pour la rédaction de son dossier de valorisation : le conseiller VAE et éventuellement des professeurs référents.

Du choix du cursus jusqu’au dépôt du dossier qu’il aura rédigé, le candidat pourra en outre se référer à un site internet dédié à la procédure : www.vae-cghe.be. Il pourra également se faire accompagner par un conseiller VAE en Haute Ecole.

Partagez !

Coordonnées

Anne Vigneul
Site Palais du Midi
1er étagle, local 156 A
rue de la Fontaine 4
1000 BRUXELLES

E-mail : heff.vae@he-ferrer.eu

 

 Coordonnées

Siège social
rue de la Fontaine 4
1000 BRUXELLES

Tél : +32 2 279 58 10
Fax : +32 2 279 58 29

Nos implantations

          Créé et hébergé
          par GIAL  GIAL