Vous êtes ici

-A +A

Le département Instruction publique propose une réorientation professionnelle aux chercheurs d’emploi

À cause de la crise sanitaire « Covid-19 », le secteur du tourisme est en grande difficulté et malheureusement, le nombre de demandeurs d’emploi ayant des compétences linguistiques va certainement augmenter. Le département Instruction publique leur propose un emploi durable et de qualité dans le secteur de l’enseignement qui, à l’inverse, vu l’essor démographique bruxellois, est en expansion.

La Ville de Bruxelles, en tant que pouvoir organisateur, n’a de cesse de développer des solutions pour lutter activement contre la pénurie de personnel enseignant. En ce sens, elle a d’ailleurs développé un plan anti-pénurie qui vise notamment à susciter des vocations et à inciter les jeunes à entreprendre des études à caractère pédagogique, à poursuivre la promotion du métier d’enseignant, à susciter de nouvelles vocations et encourager à suivre les formations ad hoc. Et enfin, à améliorer l’encadrement des futurs enseignants lors de leur stage effectué au sein de nos établissements en vue de les garder au terme de leur formation.

Ainsi, dans la continuité de ce plan anti-pénurie, le département Instruction publique a rencontré Actiris et le VDAB afin d’élaborer une série de solutions innovantes et structurelles. En résulte, la publication de deux offres par Actiris proposant la réorientation professionnelle suivante :

Se former au métier d'enseignant.e, notamment en langues germaniques, en sciences ou en mathématiques, en horaire adapté, à la Haute École Francisco Ferrer de la Ville de Bruxelles, tout en exerçant les fonctions d'enseignant.e, sans titre requis, à temps partiel dans les écoles de la Ville. Le minerval des candidat.e.s francophones est pris en charge par Bruxelles Formation.

Les formations en horaire adapté proposées par la Haute École Francisco Ferrer ont été créées pour répondre aux besoins des candidats qui souhaitent réorienter leur carrière professionnelle et découvrir de nouvelles perspectives tout en combinant vie professionnelle et vie étudiante. Il n'existe aucune différence de fond entre la formation en horaire adapté et celle de jour. Le contenu du programme et le diplôme obtenu sont identiques. Seule l'organisation pratique est différente.

Dans le cadre de ce projet innovant, l’expérience professionnelle des candidat.e.s est un atout : en fonction de leurs compétences et de leurs capacités linguistiques, ils peuvent suivre une formation accélérée valorisant leurs acquis et leurs expériences. Ainsi, ils ne devront peut-être pas suivre l'entièreté des modules de la formation. De plus, leur temps partiel dans les écoles de la Ville pourra faire office d'une partie des stages. À l'issue de la formation accélérée, les participant.e.s auront les titres requis pour enseigner dans l'enseignement secondaire inférieur.

Les avantages que la Ville offre à ses employés sont nombreux :

  • prise en charge de l'entièreté des frais de déplacement ;
  • coûts réduits dans la prise en charge des frais médicaux dans plusieurs hôpitaux bruxellois ;
  • la Ville de Bruxelles est un des plus grands pouvoirs organisateurs de Belgique, ce qui offre une carrière stable et durable à ses employés ;
  • mise en place d'un accompagnement personnalisé d'un point de vue pédagogique, statutaire et personnel des jeunes enseignants.

Grâce à la collaboration entre les services du département Instruction publique et Actiris, un suivi individualisé des candidat.e.s a été mis en place.

Consultez les offres d’emploi sur https://instructionpublique.bruxelles.be/fr/emplois/la-recherche-dune-re...

Envie d’en savoir plus sur les études en horaires décalés à la Haute École Francisco Ferrer ? Consultez :

  • Instit le soir : Formation au métier d'instituteur en horaire adapté à la HEFF
  • Prof le soir : Formation au métier de professeur de secondaire inférieur en horaire adapté à la HEFF